La pensée de la semaine 
samedi 6 août 2011 au vendredi 12 août 2011


Une pensée obéissante
par Eddy Carneva

"Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées." (Philippiens 4.8)

Avez-vous remarqué que les premier et dernier commandements, sur les 10, concernent la pensée ? Nos pensées conditionnent notre comportement d’où le conseil de Paul de « ramener toute pensée captive à l’obéissance à Christ » (2 Corinthiens 10.5)

On n’est pas toujours fier de ses pensées, mais elles intéressent le Seigneur qui, lui seul, les connaît et juge en fonction de ce qu’elles auraient été. Jésus connaissait les pensées de Simon (Luc 7.39) et celles des pharisiens (Luc 11.17). C’est pourquoi David avait à cœur d’avoir des pensées nobles au point qu’il n’avait pas crainte de les confier à Dieu (Psaume 139.23).

Les pensées mauvaises détruisent l’âme. Ainsi, lire, voir, entendre peuvent suggérer des pensées impures et affaiblir les énergies morales qui ne peuvent plus considérer les grands problèmes du devoir et de la destinée.

S’il ne s’élève vers le ciel, l’esprit est à la merci des tentations de Satan qui nous pousse à viser des objectifs qui ne sont pas en rapport avec la volonté de Dieu. C’est pourquoi nos pensées doivent être soumises à Christ, dirigées vers lui de sorte qu’elles puissent avoir comme objet ce qui est pur, juste, digne de louange, etc. (Philipiens 4.7-8)

C’est probablement la définition d’une vie conduite par l’Esprit qui aboutit à nous faire ressembler à Jésus. (2 Corinthiens 3.18)


Prière
"Seigneur, que mes pensées t’appartiennent. Amen !"

Cette semaine, prions pour
- Les professeurs de théologies dans nos écoles
- Les responsables des départements à la fédération
- Les anciens d’église
- Les personnes âgées dans nos églises
- Les dirigeants de notre pays

Texte extrait de l'ouvrage "Une Eglise qui prie" - Ministère de la prière (Fédération France Nord) © Janvier 2011 

La pensée de la semaine 
samedi 30 juillet 2011 au vendredi 5 août 2011
Chaque semaine, notre église vous invite dans une dynamique de prière sur la base d'une pensée proposée par un pasteur de notre fédération.

Chercher le secours d’en-haut
par Jean-Paul Barquon

"Seigneur, je t’ai appelé : vite ! A moi ! Prête l’oreille à ma voix quand je t’appelle." (Psaume 141.1 version TOB)

Il est souvent plus facile de parler de Dieu que de parler à Dieu. Les textes bibliques que nous voyons défiler au fur et à mesure de notre lecture des récits, tant du Nouveau que de l’Ancien Testament, sont plus nombreux dans un sens que dans l’autre.

Le livre des Psaumes a la particularité d’évoquer ces deux sens et le verset choisi nous montre le psalmiste directement en relation avec Dieu. Il lui parle pour lui dire l’essentiel : au secours ! David a besoin de la présence de Dieu, de son attention et de son écoute.

Le Roi a l’habitude de donner des ordres et les sujets s’exécutent facilement en raison de la soumission qu’ils doivent au monarque. Mais l’homme d’Etat a besoin d’une présence et d’une attention divine tant sa responsabilité est aussi grande que sa culpabilité. David n’est pas un ange, c’est un chef militaire et un leader politique. Le pouvoir dont il se sert avec habileté comme une ruse l’amène parfois à commettre des erreurs. Néanmoins, il n’est pas athée et sa foi le pousse à se confier à Dieu. Le problème qui se pose à lui c’est le discernement, cette sagesse nécessaire pour mesurer la distance qui le sépare souvent du bien.

Il nous arrive aussi de réclamer la présence de Dieu. Pourtant, il n’est jamais absent si nous savons l’accueillir et lui parler comme à un ami. Il semble que Dieu a surtout besoin de nous entendre dire l’essentiel. Il sait entendre et nous voilà rassuré et réconforté. Mais il ne s‘agit pas de lui brouiller les pistes et de placer des filtres dans notre expression. Si Dieu est en mesure de nous écouter, nous devons être en mesure de nous confier entièrement et de l’entretenir régulièrement de l’évolution de notre situation. Notre analyse l’intéresse. Nous pouvons lui offrir de meilleures possibilités d’intervenir dans notre vie en évoluant dans la bonne attitude, nous approcher du bien et du mieux. Nous éloigner du mal et du moins bien.


Prière
"Seigneur, nous t’appelons souvent pour réclamer ta présence. Permets que notre appel te dise l’essentiel. Apporte-nous le discernement dans l’analyse de notre situation et dans la concision de notre expression. Nous ne pouvons pas te donner des ordres, mais parce que nous te parlons comme à un ami, nous avons confiance dans l’aide et la solution que tu apporteras. Amen !"

Cette semaine, prions pour
- Une vie de fidélité
- Les animateurs EDS enfants
- Les animateurs J.A
- La mission sur le territoire de notre Union

Texte extrait de l'ouvrage "Une Eglise qui prie" - Ministère de la prière (Fédération France Nord) © Janvier 2011










 

La pensée de la semaine 
samedi 23 juillet 2011 au vendredi 29 juillet 2011
Chaque semaine, notre église vous invite dans une dynamique de prière sur la base d'une pensée proposée par un pasteur de notre fédération.

Dieu dans notre histoire
par Helder Pereira

"Ne crains rien, car je te rachète. Je t’ai appelé par ton nom : tu es à moi." (Esaïe 43.1)

Les premières paroles du Nouveau Testament commencent par : « Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, Fils d’Abraham » (Mathieu 1.1), introduisant par cela toute la généalogie de l’homme Jésus.

Cela me fait penser à cette anecdote d’un vieil homme malade, qui demandait à son aumônier de lui lire toutes les généalogies de la Bible. Après que celui-ci se soit exécuté pour faire plaisir au vieil homme, qu’elle n’a pas été sa surprise quand le malade lui dit « Si Dieu a pris soin de toutes ces personnes, je sais bien qu’il prendra soin aussi de moi. » Et il s’endormit le visage paisible.

Pour parler de la vie, il faut d’abord planter le décor de la vie !

La Vie s’inscrit dans la longue durée des générations, dans un fleuve innombrable de naissances qui succèdent aux naissances. Des amours qui donnent naissance à d’autres amours. Besoin de tous les humains de s’approprier ses propres racines. Mais dans ces fleuves plus ou moins turbulents des généalogies humaines, apparaît la conscience d’une extrême individualité où l’Etre qui se construit, cède au Moi qui exige !

C’est Ma vie ! C’est Mon droit ! C’est Mon corps ! Ce sont Mes enfants ! C’est Mon pays ! Rupture avec les générations. Rupture avec l’Etre ! Rupture avec la Communauté ! Comme si l’accomplissement individuel ne peut se réaliser, qu’en rupture avec l’accomplissement communautaire.

Sous l’inspiration divine, deux évangélistes sur quatre ont tenu à tracer l’ascendance humaine de Jésus. Un troisième (Jean) a rattaché cette ascendance avec Dieu lui-même. Ces généalogies sont aussi là pour parler de chacun d’entre nous.

Je veux vous dire qu’il est important de se connecter aux autres, d’entretenir une relation humaine éclairée par la Parole de Dieu et l’action du Saint-Esprit en nous.

Prière
"Seigneur, aide ton peuple à pratiquer l’amour comme tu le lui demandes. Libère-nous de tout préjugé pour grandir en toi. Amen."

Cette semaine, prions pour
- Une vie saine et équilibrée
- Les familles qui composent nos églises
- Les relations intergénérationnelles
- Les célibataires qui veulent construire un foyer chrétien

Texte extrait de l'ouvrage "Une Eglise qui prie" - Ministère de la prière (Fédération France Nord) © Janvier 2011









ETUDE DE DANIEL 3

Samedi 16 juillet à 16h00 débuta l'étude sur le 3e chapitre du livre de Daniel avec le pasteur Charly RESON. Une recherche, en 4 groupes, fut établie avec un rapport final. Puis une synthe par verset et en rapport avec l'Apocalypse conclua cette étude pasionnante...

Notre fidélité à Dieu commence dans les petites choses...

16.         Schadrac, Méschac et Abed-Nego répliquèrent au roi Nebucadnetsar: Nous n’avons pas besoin de te répondre là-dessus [Daniel avait déjà averti le roi].

17.         Voici, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et [si cela est sa volonté] il nous délivrera de ta main, ô roi.

18.         Sinon [s'il ne nous délivre pas], sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as élevée [nous resterons fidèles jusqu’à la mort!].

Lisons : 

DANIEL 3

1Le roi Nebucadnetsar fit une statue d'or, haute de soixante coudées et large de six coudées. Il la dressa dans la vallée de Dura, dans la province de Babylone.

    2Le roi Nebucadnetsar fit convoquer les satrapes, les intendants et les gouverneurs, les grands juges, les trésoriers, les jurisconsultes, les juges, et tous les magistrats des provinces, pour qu'ils se rendissent à la dédicace de la statue qu'avait élevée le roi Nebucadnetsar.

    3Alors les satrapes, les intendants et les gouverneurs, les grands juges, les trésoriers, les jurisconsultes, les juges, et tous les magistrats des provinces, s'assemblèrent pour la dédicace de la statue qu'avait élevée le roi Nebucadnetsar. Ils se placèrent devant la statue qu'avait élevée Nebucadnetsar.

    4Un héraut cria à haute voix: Voici ce qu'on vous ordonne, peuples, nations, hommes de toutes langues!

    5Au moment où vous entendrez le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse, et de toutes sortes d'instruments de musique, vous vous prosternerez et vous adorerez la statue d'or qu'a élevée le roi Nebucadnetsar.

    6Quiconque ne se prosternera pas et n'adorera pas sera jeté à l'instant même au milieu d'une fournaise ardente.

    7C'est pourquoi, au moment où tous les peuples entendirent le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, et de toutes sortes d'instruments de musique, tous les peuples, les nations, les hommes de toutes langues se prosternèrent et adorèrent la statue d'or qu'avait élevée le roi Nebucadnetsar.

    8A cette occasion, et dans le même temps, quelques Chaldéens s'approchèrent et accusèrent les Juifs.

    9Ils prirent la parole et dirent au roi Nebucadnetsar: O roi, vis éternellement!

    10Tu as donné un ordre d'après lequel tous ceux qui entendraient le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse, et de toutes sortes d'instruments, devraient se prosterner et adorer la statue d'or,

    11et d'après lequel quiconque ne se prosternerait pas et n'adorerait pas serait jeté au milieu d'une fournaise ardente.

    12Or, il y a des Juifs à qui tu as remis l'intendance de la province de Babylone, Schadrac, Méschac et Abed Nego, hommes qui ne tiennent aucun compte de toi, ô roi; ils ne servent pas tes dieux, et ils n'adorent point la statue d'or que tu as élevée.

    13Alors Nebucadnetsar, irrité et furieux, donna l'ordre qu'on amenât Schadrac, Méschac et Abed Nego. Et ces hommes furent amenés devant le roi.

    14Nebucadnetsar prit la parole et leur dit: Est-ce de propos délibéré, Schadrac, Méschac et Abed Nego, que vous ne servez pas mes dieux, et que vous n'adorez pas la statue d'or que j'ai élevée?

    15Maintenant tenez-vous prêts, et au moment où vous entendrez le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse, et de toutes sortes d'instruments, vous vous prosternerez et vous adorerez la statue que j'ai faite; si vous ne l'adorez pas, vous serez jetés à l'instant même au milieu d'une fournaise ardente. Et quel est le dieu qui vous délivrera de ma main?

    16Schadrac, Méschac et Abed Nego répliquèrent au roi Nebucadnetsar: Nous n'avons pas besoin de te répondre là-dessus.

    17Voici, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi.

    18Simon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n'adorerons pas la statue d'or que tu as élevée.

    19Sur quoi Nebucadnetsar fut rempli de fureur, et il changea de visage en tournant ses regards contre Schadrac, Méschac et Abed Nego. Il reprit la parole et ordonna de chauffer la fournaise sept fois plus qu'il ne convenait de la chauffer.

    20Puis il commanda à quelques-uns des plus vigoureux soldats de son armée de lier Schadrac, Méschac et Abed Nego, et de les jeter dans la fournaise ardente.

    21Ces hommes furent liés avec leurs caleçons, leurs tuniques, leurs manteaux et leurs autres vêtements, et jetés au milieu de la fournaise ardente.

    22Comme l'ordre du roi était sévère, et que la fournaise était extraordinairement chauffée, la flamme tua les hommes qui y avaient jeté Schadrac, Méschac et Abed Nego.

    23Et ces trois hommes, Schadrac, Méschac et Abed Nego, tombèrent liés au milieu de la fournaise ardente.

    24Alors le roi Nebucadnetsar fut effrayé, et se leva précipitamment. Il prit la parole, et dit à ses conseillers: N'avons-nous pas jeté au milieu du feu trois hommes liés? Ils répondirent au roi: Certainement, ô roi!

    25Il reprit et dit: Eh bien, je vois quatre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu, et qui n'ont point de mal; et la figure du quatrième ressemble à celle d'un fils des dieux.

    26Ensuite Nebucadnetsar s'approcha de l'entrée de la fournaise ardente, et prenant la parole, il dit: Schadrac, Méschac et Abed Nego, serviteurs du Dieu suprême, sortez et venez! Et Schadrac, Méschac et Abed Nego sortirent du milieu du feu.

    27Les satrapes, les intendants, les gouverneurs, et les conseillers du roi s'assemblèrent; ils virent que le feu n'avait eu aucun pouvoir sur le corps de ces hommes, que les cheveux de leur tête n'avaient pas été brûlés, que leurs caleçons n'étaient point endommagés, et que l'odeur du feu ne les avait pas atteints.

    28Nebucadnetsar prit la parole et dit: Béni soit le Dieu de Schadrac, de Méschac et d'Abed Nego, lequel a envoyé son ange et délivré ses serviteurs qui ont eu confiance en lui, et qui ont violé l'ordre du roi et livré leur corps plutôt que de servir et d'adorer aucun autre dieu que leur Dieu!

    29Voici maintenant l'ordre que je donne: tout homme, à quelque peuple, nation ou langue qu'il appartienne, qui parlera mal du Dieu de Schadrac, de Méschac et d'Abed Nego, sera mis en pièces, et sa maison sera réduite en un tas d'immondices, parce qu'il n'y a aucun autre dieu qui puisse délivrer comme lui.

    30Après cela, le roi fit prospérer Schadrac, Méschac et Abed Nego, dans la province de Babylone.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pensée de la semaine
samedi 9 juillet 2011 au vendredi 15 juillet 2011

Chaque semaine, notre église vous invite dans une dynamique de prière sur la base d'une pensée proposée par un pasteur de notre fédération.


Le chemin du bonheur
par Jean-Marc Lohr

(Texte inspiré de Proverbes 2)

Mon fils, ma fille, désires-tu apprendre à connaître Dieu, comme on découvre une relation d'amour qui te prend là, au coeur, et te donne envie d'en savoir toujours plus ? Désires-tu le voir, l’entendre, le rencontrer, te laisser toucher par lui ? Il n’attend que cela. Il est là, tout près. C'est lui qui te donne le moyen de le connaître, de le découvrir. C'est lui qui te sauve de tous les pièges et de toi-même. Dès que tu le cherches, il est comme un bouclier qui te protège. Nul ne peut rien contre toi lorsqu'il est avec toi.

Petit à petit, tu apprends à reconnaître tout ce qui est juste, droit, équitable. Tu ne te trompes plus et prends les chemins du bien. Plus tu le laisses s'approcher de toi, plus sa sagesse, son intelligence vit en toi. Ton bonheur de le côtoyer est de plus en plus grand et tu le désires davantage chaque jour. Sa présence en toi te procure une saine réflexion et une intelligence qui te protègent et veillent sur chacun de tes choix. Elle te garde des mauvaises voies que tu pourrais emprunter, mais aussi de ceux qui trompent, qui quittent le chemin de la vérité pour s’enfoncer dans l’obscurité. Ils mentent et ont plaisir au mal. Ces hommes st tortueux et, tout comme la femme infidèle aux paroles qui font naître en toi toutes sortes de fantasmes, ils sombrent vers la mort en tentant de t’entrainer avec eux ? Tous ceux qui suivent leur invitation n’en reviennent pas et ils perdent la direction de la vie ! Mais toi, mon fils, ma fille, si tu acceptes mes paroles, si tu conserves mes ordres au fond de toi-même, si tu rends ton oreille attentive à la sagesse, en inclinant ton cœur vers le discernement, oui, si tu fais appel au discernement, si tu recherches l’intelligence, si tu la recherches comme de l’argent, si tu creuses pour la trouver comme pour découvrir des trésors, alors, tu discerneras le frémissement de l’Eternel, tu apprendras à connaître Dieu, ce qui est la plus belle chose dans la vie d’un homme, d’une femme, toi qui es son enfant !


Prière
"Seigneur, donne-nous la sagesse qui vient de toi et qui est source de bonheur. Amen !"

Cette semaine, prions pour
- Les anciens de l’église
- Les évangélistes
- Les administrateurs de la fédération
- Les enfants qui grandissent au sein de nos églises

Texte extrait de l'ouvrage "Une Eglise qui prie" - Ministère de la prière (Fédération France Nord) © Janvier 2011

 


 

La pensée de la semaine 

samedi 2 juillet 2011 au vendredi 8 juillet 2011

Chaque semaine, notre église vous invite dans une dynamique

 de prière sur la base d'une pensée proposée par un pasteur de notre fédération.

Aimer, c'est se montrer patient

"L'amour est patient" (1 Corinthiens 13.4)


La patience et l'amour vont de pair. Quand nous manquons de patience, nous manquons d'amour.

 Tout mouvement d'impatience ou d'énervement indique une carence en amour. Jésus, décrivant l'attitude des gens avant son retour, déclare que « l'amour du plus grand nombre se refroidira » (Mathieu 24.12). En d'autres termes, il prédit une époque dominée par l’impatience et l'irritation. L'apôtre Paul, quant à lui, annonce que dans les derniers jours les hommes seront « emportés ». (2 Timothée 3.4), c'est-à-dire « portés à agir précipitamment et de manière irréfléchie ». L'Apocalypse ajoute que les nations seront « irritées » lorsque viendra le temps de juger les morts (cf. Apocalypse 11.18). Ce temps est arrivé, car aux dires  de certains sociologues notre civilisation est devenue une civilisation de l'impatience. Or une civilisation impatiente est une civilisation « irritable ». Les consommateurs que nous sommes acceptent difficilement de patienter.  « L'amour est patient » (1 Corinthiens 13.4). La patience est la première qualité de l'amour. D'où vient que le seigneur Jésus, qui nous a aimé jusqu'à donner sa vie pour nous (cf. 1 Jean 3.16), « use de patience » envers nous, « ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance » (2 Pierre 3.9). Ainsi donc, croyons que « la patience de notre Seigneur est notre salut » (2 Pierre 3.15) de même que l'amour dont il nous a aimés.

Si Jésus se montre à ce point patient envers nous, ne devrions-nous pas montrer davantage de patience envers les autres ? « Nous vous en prions, frères, avertissez ceux qui vivent dans le désordre, consolez ceux qui sont abattus, supportez les faibles, usez de patience envers tous.  (1 Thessaloniciens 5.14). La patience est la force de continuer d'aimer même lorsque nous sommes blessés ou déçus, la force de pardonner une fois de plus, la force de recommencer à nouveau.


Prière

"Seigneur, je dois te dire toute mon impatience et mon irritabilité.

Donne-moi la force de patienter dans l'épreuve pour que tu aies l'occasion de démontrer ta puissance. Comme toi Seigneur, je veux me montrer patient envers mes proches et mes frères et soeurs dans la foi. Pisse ainsi ton amour grandir en moi et ma vie t'honorer ! Amen !"


Cette semaine, prions pour


  • Les pasteurs stagiaires

  • Les trésoriers d’église

  • Le comité de fédération


par le pasteur Matthieu Fury - Texte extrait de l'ouvrage "Une Eglise qui prie" - Ministère de la prière (Fédération France Nord) © Janvier 2011



 











 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 JEÛNE ET PRIERE

Dans le cadre de la journée de jeûne mondiale, L'Eglise de fontainebleau s'est réunie de 12h00 à 18h00, samedi 2 juillet 2011 à l'issue du culte. Réveil, réforme et mission furent les thèmes de base.

La pluie de l'arrière saison ?

Actes 1 : 7 - 8

7Il leur répondit: Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.

    8Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.

 

CAMP MEETING ÉTÉ 2011

Chaque année, les Fédérations adventistes de l’Union organisent un camp meeting durant quelques semaines d’été destiné aux membres des églises de leur territoire.

Pour la Fédération France-Nord
Du 22 au 28 août 2011 se tiendra au Centre des Térébinthes (Sarthe), au Domaine du Narais, Parigné l’Évêque, un camp meeting « Viens, vois et suis-moi » avec le pasteur Paolo Benini de la Division géographique Eurafricaine, Steven et Renate Hazel des Pays-Bas et plusieurs autres invités.
(14 ateliers exceptionnels sont prévus)


Pour la Fédération France-Sud
Du lundi 15 août 2011 au dimanche 21 août 2011, au Moulin de l'Ayrolles, Monoblet (30140) France, se tiendra le septième camp-meeting de la Fédération du Sud de la France, sur le thème « l’Église tout simplement ».

Les invités seront Aris et Sophia Vontzalidis, responsable de l’évangélisation en Grande Bretagne, Milton Adams, responsable aux États Unis du réseau Simple Church à la Conférence générale.

Différents ateliers sont programmés (Jean-Luc Rolland, professeur au Centre de recherche EGW au Campus adventiste du Salève sur le thème : « le revivalisme dans l’histoire chrétiennes » ; le pasteur Pierre Franco « À l’écoute du texte biblique et du groupe » ; Gilbert et Yolande Grezet, « En couple : pourquoi et pour quoi ? » ; Geneviève Aurouze, « Développer l’estime de soi » ; le pasteur Louis Païta, et une équipe d’éducateurs « Quand mon écran fait écran ».  

Calendrier des Assemblées régionales 2012

Les Assemblées régionales 2012 sont programmées, les samedis 2 et 16 juin, 8 septembre, 6 et 20 octobre, sous le thème «La Puissance de la Grâce ».

Invitation de Jonas ARRAIS de la CG

Jonas ARRAIS, secrétaire associé à l’Association pastorale de la CG, animera une formation pour les Anciens de la FFN, du 29 septembre au 3 octobre 2011, au 130 bd de l’Hôpital, PARIS 13è.


 

« Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ...»

Romains 13 :14

La pensée de la semaine 
samedi 25 juin 2011 au vendredi 1er juillet 2011
Chaque semaine, notre église vous invite dans une dynamique de prière sur la base d'une pensée proposée par un pasteur de notre fédération.

Au-delà des mots (maux)
par Philippe Leduc

"En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés." (Matthieu 6.7)

Dans la culture médiatique environnante, l’art des bons mots et des belles phrases devient parfois vide de sens. On s’écoute parler, on se gargarise de belles expressions et on enrobe pour embellir. La façade est privilégiée alors qu’en coulisses, c’est plutôt délabré.

Gandhi, homme politique et philosophe indien disait : « Il vaut mieux mettre son cœur dans la prière sans trouver de paroles que trouver des mots sans y mettre son cœur. »

Dans le domaine de la prière, y mettre son cœur doit être un préalable. Les mots viendront en leur temps… ou ne viendront pas. Une prière du bout des lèvres, sans conviction… quelle tristesse ! Par contre, y mettre son cœur, c’est laisser s’exprimer sa foi, en toute simplicité, en toute sincérité.

Ce qui manque souvent dans l’expérience spirituelle, c’est cette capacité à nous abandonner totalement au Seigneur. C’est pour cela que le cœur est important, dans la pensée biblique. Il est attendu du croyant que son cœur soit pur (Psaume 15.2 ; 51.12). La prière devient « fluide » lorsque le cœur est entièrement tourné vers le Seigneur, c'est-à-dire éloigné des distractions multiples qui seraient un obstacle à une vraie conversation avec Dieu.

« L’Eternel regarde au cœur » lisons-nous dans la Bible (1 Samuel 16.7b). Nos pensées n’ont pas de secrets pour lui. Approchons-nous avec confiance de celui qui nous connaît mieux que nous-mêmes.


Prière
"Seigneur, au-delà de mes mots, tu connais mon cœur. Complète, s’il te plait mes phrases inachevées. Entends les soupirs de mon être, même si je n’arrive pas à les décrire. Merci de m’accueillir dans ton amour. Amen !"

Cette semaine, prions pour
- L’engagement des jeunes au sein de l’Eglise
- La fidélité aux enseignements bibliques
- L’engagement missionnaire de chaque membre
- Les groupes d’églises ou de fédération

Texte extrait de l'ouvrage "Une Eglise qui prie" - Ministère de la prière (Fédération France Nord) 
© Janvier 2011





Les Déjeuners de l'Espoir du 18 juin 2011 ont eu pour thême : "Le Père Céleste". Présenté par le Pasteur Charly RESON. Ce moment convivial proposé par le Département des ministères personnels permet à tous les invités de partager l'expérience et le vécu d'hommes et de femmes exceptionnels comme chaque être humain.

Repas copieux, discussions chaleureuses, et Mélodies dynamiques sont les bases de cette rencontre gratuite et sans engagements pour les invités. Nous invitons, vous faites votre choix et Dieu supervise...

C'est avec joie que nous vîmes Pierre Thévenon notre premier ancien porter quelque chose (voir photos). Merci à Florence d'avoir pensé à tous les papas.

C'est les vacances pour les Déjeuners de l'Espoir. Rendez-vous en début octobre 2011 pour de nouvelles aventures riches en bénédictions venant de L'Eternel, celui-ci veut que tous les hommes aient la vie en abondance.

Après avoir arrangé la salle, c'est autour du baptistaire d'être vidé et livré. Merci à la famille Thévenon et toute l'equipe que constitue l'Eglise de Fontainebeau.

SR          

REPORTAGE Formation continue Diaconnat et Anciennat.mp4 from F.F.N. on Vimeo.

© Association pastorale - Evry-27 mars 2011

®Pôle Egangélisation FFN - Atelier"Coeur nouveau pour vie nouvelle" présenté par le Pr. Bernard SAUVAGNAT

Watch live streaming video from maranathativi at livestream.com


 L'évangile est un message plein d'espoir pour tous les Hommes.

Marc 16:15

Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle àtoute la création.
Hébreux 1:2
Dieu, dans ces derniers temps, nous a 
parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde,

 

Marc 16:14-16 

14Enfin, il apparut aux onze, pendant qu'ils étaient à table; et il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur coeur, parce qu'ils n'avaient pas cru ceux qui l'avaient vu ressuscité.

    15Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.

    16Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.

®FFN-Pôle Evangélisation-Atelier-Pr. Jean-Claude NOCANDY

Bande Annonce N°2 du Camp meeting 2011 from F.F.N. on Vimeo.

©FFN mars 2011 - Hazel

Bande annonce N°1 Camp meeting 2011 from F.F.N. on Vimeo.

Watch live streaming video from maranathativi at livestream.com
Watch live streaming video from maranathativi at livestream.com

1  

Créez un site Web gratuit avec Yola